Forum de l'association SoftAirMy (28)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 guide de la survie en airsoft

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vasco
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 37
Localisation : derrière toi.....bouh !!!

MessageSujet: guide de la survie en airsoft   Mar 5 Mar - 0:26

je met ça ici ( je vois pas où sinon Wink )

trouvé sur France-Airsoft, ça peut peut-etre servir à certain ou aux nouveaux qui débutent, je l'ai trouvé par mal foutu


Intro: Nul ne peut être utile à son équipe s’il n’a pas de réactions saines. En effet nous sommes tous amenés à nous protéger des tirs adverses sur le terrain. Dans une ce tuto nous verrons donc comment (essayer) de survivre sur le terrain. Ce texte est avant tout destiné aux débutants qui veulent éviter de se retrouver lachés sur une aire de jeu au milieu de joueurs confirmés. Pour les autres il peut être sujet à réflexion et à débat. Les propos qui vont suivre sont basés sur mon expérience personnelle et ne se veulent pas présentés comme une vérité absolue. Pour écrire se tuto je suis parti d'un constat simple: on ne peut être utile à son équipe que lorsque l'on est en jeu.
Aussi voici quelques conseils pour appréhender un engagement dans de bonnes conditions.


Déplacez-vous de manière réfléchie, évaluez votre terrain.


Visualisez l’endroit où vous voulez aller et regardez le chemin que vous allez emprunter : est-il plat ? Y’a-t-il des obstacles à franchir ? Si oui comment allez-vous vous y prendre ? Présente-t-il un danger quelconque (trou, risque de glissade etc.) ? Quels sont les abris possibles que vous pourrez utiliser si vous êtes pris sous le feu durant votre progression ? Quels sont les abris que votre adversaire pourra utiliser pour se mettre à l’abri de vos billes ? Si vous êtes en milieu clos, quelles sont les entrées? les sorties? Où sont les fenêtres?... etc
Tout cela vous devez en avoir conscience, bien sûr il ne s’agit pas de réfléchir 5 minutes avant de faire un pas, mais d’avoir une vision globale de votre environnement, pour vous éviter les blessures (rien de plus con que de se tordre une cheville ou simplement de tomber et de casser du matos parce qu’on a pas vu la ronce qui traversait le chemin et qu’on se prend les pieds dedans… ). De plus tout déplacement anticipé sera exécuté plus rapidement donc votre adversaire aura moins de temps pour vous outer, et enfin si pendant que vous sortez de votre couvert pour avancer et qu'on vous tire dessus vous saurez instinctivement ou vous cacher.




Pensez comme votre adversaire.


Maintenant que vous voyez ce qui vous entoure vous devez pouvoir visualiser quels sont les meilleurs postes pour tendre une embuscade, donc anticiper où sont vos adversaires et par conséquent quels sont les passages risqués de votre progression. Deux choix s’offriront à vous : les contourner ou les appréhender avec un peu de technique. D’une manière générale demandez-vous toujours : « Où est ce que moi je me planquerai pour lui coller une bille ? »
Quand vous êtes engagés faites attentions à vos flancs, une seule personne qui arrive à faire un contournement efficace peut faire sortir une escouade complète.




Gardez vos sens en éveil .



Voir c’est important :
Un objet qui brille, une silhouette qui se dessine dans la végétation, des branches qui bougent pas comme les autres, une tache claire dans un environnement sombre ou l’inverse, les ombres… tout ce qui pourrait trahir la présence de votre adversaire


Écouter c’est primordial :

Bruits de tir : quel type : aeg ? GBB ? Grenades ? Combien de répliques différentes entendez-vous ? Arrivez-vous à reconnaître le bruit de la réplique d’un ou plusieurs de vos coéquipiers ? Semi auto ou rafales ? Entendez-vous quelques tirs puis plus rien, ce qui suggère que peu de monde est impliqué ou alors qu’une embuscade a réussi… ou au contraire un échange soutenu ? De quelle direction ça vient ? (gauche droite bien sûr mais est-ce près de votre objectif ? de votre respawn ?...)
Des réponses a ses questions vous pourrez déduire beaucoup de choses… en effet si vous décidez d’aller vois ce qui se passe vous aurez une approche différente selon le nombre supposé de personnes impliquées leur équipement et leur situation.


Ce qui vous entoure : Tien un groupe d’oiseau arrête de chanter et ou s’envolle alors qu’il piaillait depuis le début de l’aprèm… peut être qu’ils ont vu quelque chose ou quelqu’un. Une branche craque, c’est forcément que quelque chose l’a écrasé… Des voix étouffées, le bruit d’un talkie, les frottements de vêtements, un portable qui vibre (là c’est la loose )…. Tout cela peut trahir un déplacement de votre adversaire voire même sa position et vous donner une longueur d’avance.

Sentir peut aussi être important dans une moindre mesure : un parfum ou un déo peut se sentir quand on est face au vent… j’avoue ca ne m’est arrivé qu’une fois… Axe plus t’en met plus t’en as...

D’une manière générale soyez attentifs et luttez contre se sentiment de fausse sécurité qu'on a tous parfois: le " c'est bon ici c'est tranquille c'est sur y'a personne"... L'adversaire sera toujours là au moment ou vous vous direz ça...




Protégez-vous :


Tant que possible essayez d’être à couvert quand vous êtes statiques. déplacez vous d'abris en abris. Si vous ne pouvez pas pour une quelconque raison cassez votre silhouette : mettez-vous au minimum à genoux. Combien de fois on voit des équipes regarder leur carte debout en pensant que la zone est sure ? Ou votre coéquipier qui après avoir nettoyé la pièce recharge au milieu dos à la porte... Cela ne viendra qu'avec le temps ce n'est pas instinctif de se mettre à genoux dès qu'on s'arrête, ou de raser les murs et les haies dès qu'on le peut, ou encore de marcher au bord du sentier plus qu'au milieu mais c'est avant tout une question de bon sens. Demandez vous est ce que là je fais une cible facile? Si la réponse est oui ça pue...




Le silence est d’or :

Ne courrez pas sans raisons, marcher est plus discret. Faites attention ou vous posez les pieds : brindilles graviers etc. Ne parlez pas quand ce n’est pas nécessaire. Evitez de bouger si vous êtes posés… Tout ce qui fonctionne pour trahir la présence de votre adversaire marche aussi contre vous.


Le tir...

Si vous êtes posés n'engagez que si vous êtes sur de toucher votre cible. Si votre adversaire vous a vu vous le saurez vite. Mais il n'y a rien de plus bête que d'être caché et de louper son coup par précipitation... si il avance vers vous pas de panique... laissez le approchez et tirez de sorte a faire mouche du premier coup... L'avantage sera multiple: économie de billes, il ne saura peut être pas d'où ça viens précisément et surtout vous évitez le bruit d'un engagement prolongé qui risque de faire venir beaucoup de monde...

Du basique et logique.........mais éfficace, et ça fait un rappel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guigui
Major
Major
avatar

Messages : 814
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 32
Localisation : Belhomert

MessageSujet: Re: guide de la survie en airsoft   Mar 5 Mar - 0:39

très interessant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vasco
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 1629
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 37
Localisation : derrière toi.....bouh !!!

MessageSujet: Re: guide de la survie en airsoft   Mar 5 Mar - 0:41

j'ai trouvé aussi tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: guide de la survie en airsoft   

Revenir en haut Aller en bas
 
guide de la survie en airsoft
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit Guide de Survie pour aller à Roland-Garros
» Nouveau guide 2010 du permis à points...
» Patte de roulette guide chaine cassée
» devenir guide peche
» Guide de pêche Garabit Cantal ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SoftAirMy :: Divers :: Photos/Vidéos-
Sauter vers: